10 règles d’or du bien vivre et le sourire à la vie
par nelly grosjean

« architecte de son corps, l’homme est le premier et le seul responsable de sa santé. »

Dix règles d’or du bien vivre, simples, claires, à pratiquer chaque jour comme des exercices jusqu’à ce qu’elles deviennent des automatismes. Elles sont le point de départ pour une nouvelle hygiène de vie avec, en conséquence, santé, joie, bien-être, réussite, amour et bonheur. C’est avec la mise en pratique quotidienne de choses simples que nous sommes capables de transformer, de corriger, d’améliorer notre vie et, par là même, celle de ceux qui nous accompagnent.

Le simple fait de les utiliser réduit de 70 à 80 % nos petits maux, redonne une énergie nouvelle du matin, élimine une grande partie des stress, favorise l’entrain et la joie de vivre, augmente les performances physiques, mentales, sexuelles et spirituelles, car tout est lié ! Le chemin vers « la santé au naturel » commence par une connaissance de soi, et quelques exercices pratiques quotidiens pour être responsable de sa santé. Les dix règles d’or du bien vivre, c’est une clé qui nous est offerte, pour notre santé, notre beauté, notre joie de vivre !

règle d’or n°1

la respiration

trois minutes de respiration consciente et profonde, matin et soir, et plus…

« nous pouvons cesser de manger pendant trente jours, cesser de boire trois jours, mais pas cesser de respirer trois minutes. » La respiration doit être consciemment pratiquée matin et soir, quelques minutes. Qu’elle soit yogi, à six ou à neuf temps, saccadée, découpée, travaillée, avec le nez ou la bouche, pourvu qu’elle soit profonde, consciente et… pratiquée (voir « le grand livre de l’aromathérapie », éditions Eyrolles).

J’ajouterai qu’en portant l’attention sur l’inspiration le matin, mentalement, imaginez que vous inspirez toute la force du jour nouveau ; le soir, l’attention sera portée sur l’expiration : mentalement, imaginez que vous expirez toutes les tensions, perturbations, tracas et ennuis de la journée.

La respiration consciente améliore effectivement l’ensemble de nos métabolismes, diminue la constipation, réduit la cellulite, désamorce les stress, active la circulation sanguine, ouvre l’esprit, fortifie la mémoire, favorise le contrôle sexuel et rend plus intelligent ! Dans le sens propice à l’intelligence et à l’ouverture d’esprit.

règle d’or n°2

l’alimentation

alimentation simple, saine, équilibrée et le plus cru possible.

 

boire de l’eau en dehors des repas, commencer par un apéritif de jus de légumes, penser aux graines germées et à une seule protéine par repas, manger les fruits crus toujours en dehors des repas, prendre le temps de « déguster » dans le calme. Lire, du même auteur, L’alimentation «gagneur».

de nombreuses théories existent sur l’alimentation saine : toutes offrent des avantages. Rappelons que l’homme est plus proche du singe dans sa physiologie que du lion, de l’oiseau ou du poisson… Que la nourriture de base devrait être « le plus cru » possible, fruits, légumes, racines, graines germées, œufs ; que si nous devions tuer et dépecer l’animal pour le manger, beaucoup d’entre nous seraient immédiatement végétariens… Que les produits de notre terroir ont tendance à mieux nous convenir que les produits de l’autre bout du monde… correspondants à d’autres physiologies, à d’autres climats, à d’autres hérédités, habitudes et besoins. En matière d’alimentation, notre premier fléau : nous mangeons trop, et trop de produits dénaturés, dits civilisés, assaisonnés à la sauce chimie (je remarque de gros progrès dans l’industrie alimentaire, même s’il en reste à faire !)

Depuis environ dix ans, la prise de conscience de l’importance des aliments sains, vivants et bons, la protection de l’environnement, le développement du bouddhisme et des philosophies de vie au naturel ont séduit cosmonautes, sportifs de haut niveau, chanteurs d’opéra, mannequins, vedettes, grands chefs de cuisine et… les médias. Il est maintenant normal, et à la mode, dans les grands restaurants, de commander un jus de carottes en apéritif, de l’huile d’olive et des herbes aromatiques sur les salades, de boire une infusion en fin de repas — que l’on vous apporte souvent fraîche, directement du jardin du chef —, de déjeuner à l’eau même pour les repas d’affaires, de préférer le restaurant « diet » du centre de thalasso plutôt que le gastronomique…

Toute une évolution en matière d’alimentation qui permet de ne plus passer pour un marginal ou être considéré comme un illuminé, parce que vos nouvelles habitudes sont différentes de celles de 80 % de la population… Ce qui laisse supposer qu’au moins 20 % de cette même population a déjà changé son mode d’alimentation !

règle d’or n°3

l’exercice physique

pratiquer l’exercice physique chaque jour.
le meilleur et le plus sain de tous : la marche. Tous les sports sont bons à re-pratiquer, à condition de le faire d’une manière progressive et de respecter un temps de récupération-respiration après l’effort.

règle d’or n°4

la relaxation

un moment de retour sur soi et de méditation chaque jour.
retour sur soi, méditation, relaxation, détente, yoga, ou musique, un moment de « coupure » d’avec le monde actif est nécessaire chaque jour, pour notre équilibre et notre santé. C’est vider son esprit des préoccupations journalières, c’est laisser de la place à l’esprit pour s’exprimer. La bible précise que « Dieu ne parle pas aux agités ».

règle d’or n°5

le sommeil

penser au sommeil réparateur avant minuit.
le sommeil permet la récupération de forces nouvelles, c’est un moyen de s’auto-guérir, comme les animaux malades qui jeûnent, boivent et dorment jusqu’à ce qu’ils guérissent. Pendant le sommeil profond, les rêves permettent les voyages de nos différents corps, certains voyages vers la connaissance… Rappelons que les heures de sommeil avant minuit comptent double, et l’idéal serait de se calquer le plus près possible sur les lever et coucher de soleil !

règle d’or n°6

l’eau

pratiquer bain et douche, boire en dehors des repas.
par ses propriétés nettoyantes et drainantes, l’eau que nous buvons est capitale. Penser à en boire au moins 1 litre et demi par jour en dehors des repas et, si possible, une eau de source, ou une eau filtrée et équilibrée bioélectroniquement. Savez-vous que l’eau parfaitement pure originellement est un bon isolant, elle n’est conductrice que parce qu’elle est chargée de minéraux en très grande quantité, c’est-à-dire quasiment toujours conductrice. Les bains chauds, froids, de pieds, de tronc, de mains, de siège, aromatiques, à bulles, de sel, d’argile, d’eau douce ou de mer, sont tous faits pour la détente et l’élimination des toxines. L’eau nettoie le corps physique et aussi les corps subtils, c’est pour cette raison que tous les guérisseurs se passent les mains sous l’eau entre deux visites, tout comme le font les médecins pour une question d’hygiène. La douche écossaise, chaud-froid-chaud-froid stimule, réveille et tonifie : à pratiquer le matin, le bain chaud le soir.

règle d’or n°7

l’harmonie physique, affective et sexuelle

favoriser consciemment l’harmonie affective et sexuelle.
un travail de la femme et de l’homme, un travail sur soi, la consécration de la gentillesse avant l’amour, le toucher affectif et les massages préludes, le travail de contrôle de l’énergie sexuelle concourent à l’harmonie : c’est une clé pour l’éveil de l’esprit !

règle d’or n°8

le soleil

pratiquer les bains d’air et de soleil.
bains de soleil et d’air, la peau nue, augmentent vitalité et résistance à la maladie. Les bains de soleil sont courts et répétés. Ombre et soleil à l’abri d’un feuillage ou à côté d’une rivière sont les plus recommandés.les bio’aromatic, régulièrement.

règle d’or n°9

la pensée positive

pratiquer au moins une pensée positive par jour.
lorsque vous branchez un poste sur fmz vous ne recevez pas rtx. Notre cerveau fonctionne comme un poste émetteur-récepteur ; de la propreté des connexions — nos liquides intercellulaires — dépend la facilité de se brancher (et de rester connecté) sur l’une ou l’autre des longueurs d’ondes choisies. L’entraînement commence avec la mise en application d’une pensée positive par jour, celle de votre choix, et l’attention, la conscience avec laquelle vous le ferez.

règle d’or n°10

l’aromathérapie

utiliser des huiles essentielles bio’aromatic, régulièrement.
étymologiquement, c’est la thérapie (soigner) par les arômes, les huiles essentielles (HE en abrégé). C’est aussi et d’abord une médecine préventive, un maintien de l’équilibre physique, mental et spirituel. L’utilisation régulière, autour de soi et sur soi, des huiles essentielles aromatiques, ces concentrés de principes actifs de plantes qui sont aussi des messages codés venant des plantes elles-mêmes, modifient à notre insu une partie de notre comportement tout comme le font les odeurs. Ne dit-on pas de quelqu’un que l’on aime : je le sens bien ! Et il y a tant d’autres parallèles entre amour et odeur ! En vieux français le mot signifiant olfaction est odoration… Tout proche d’adoration ?
x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →